respiration et stress

Il peut paraître étrange à certaines personnes de travailler la respiration pour apprendre à faire face aux peurs, à l’anxiété, aux pressions ou à un quotidien un peu saturé.

Et pourtant, la respiration est une base !

Dès que vous êtes sous le choc, mauvaise nouvelle, colère, souvenirs douloureux qui remontent, vous bloquez votre respiration. On ne se retrouve pas tout-à-fait en apnée mais presque !

Dans tous les cas, la respiration se fait plus rapide et surtout elle est plus courte. En fait, bien souvent, le diaphragme se bloque ou on ne l’utilise plus. La respiration devient superficielle. Le corps n’est alors plus oxygéné correctement car cette respiration ne permet pas un bon renouvellement de l’air. Pour beaucoup de personnes, cette respiration superficielle est utilisée constamment.