Des hydrolats, pour prendre soin de vous

DSCN1385Moins plébiscités que les huiles essentielles, les hydrolats sont méconnus et plus difficiles à trouver.

Pourtant, ils ont les mêmes propriétés que les huiles essentielles tout en étant beaucoup plus doux.

Idéal donc pour les petits et les hypersensibles comme moi, aussi bien en cosmétique, en soin interne et externe ou en cuisine !

Petite présentation de l’hydrolathérapie…

Un hydrolat, c’est quoi ?

Au cours de la distillation, les plantes libèrent des molécules aromatiques qui sont récupérées dans deux produits distincts : l’huile essentielle et l’eau florale ou hydrolat.

Le terme « eau florale » est utilisé si ce sont des fleurs qui ont été distillées. On parle d’hydrolat si on distille les autres parties de la plante (feuille, graines, écorce, racine).

C’est dans l’huile essentielle qu’on retrouve le plus de molécules aromatiques, il en reste beaucoup moins dans l’hydrolat, d’où son utilisation plus facile avec moins de contre indication (mais il y en a quand même pour certaines plantes !).

Ces eaux, très prisées à l’antiquité, existent depuis des siècles, elles étaient très utilisées jusqu’au 18ème. Elles sont ensuite tombées dans l’oubli.

Nous connaissons l’eau de fleur d’oranger pour la cuisine, l’eau de rose pour la pâtisserie et la cosmétique et l’eau de bleuet pour les yeux. Et les autres ?

Les autres sont peu ou pas connues alors que ce sont des produits très utiles et efficaces pour petits et grands. En effet, en raison de leur douceur, elles sont tout à fait indiquées pour les enfants, les personnes âgées et les femmes enceintes. (à part, certaines comme la sauge, le cèdre, le cyprès, le genévrier…bien se renseigner avant toute utilisation !!!)

Elles ont aussi l’avantage d’être plus facile à utiliser qu’une tisane qui doit être préparée.

distillation selon Centifolia
distillation selon Centifolia

Pourquoi utiliser un hydrolat ?

Les hydrolats ou eaux florales peuvent être utilisés à la place ou en complément des huiles essentielles si celle ci est trop agressive ou lors de traitements longs.

On peut les classer en plusieurs catégories en fonction de leurs apports :

  • les soins de la peau et des yeux, comme l’eczéma, le psoriasis, l’acné et aussi pour prendre soin de la peau tout simplement au quotidien ( eau de rose, camomille, menthe, lavande, tea tree)
  • le drainage de l’organisme avec le cassis, la carotte, la verveine, le sureau…
  • stimuler ou renforcer le système immunitaire (sarriette, thym, pin)
  • apaiser (camomille, mélisse, lavande, verveine)
  • aider le système digestif ( basilic, menthe poivrée, carotte, romarin, mélisse)

P1040301

De quelle façon les utiliser ?

Les hydrolats peuvent s’ajouter à l’eau du bain pour un effet apaisant ou stimulant ou dans une bassine pour un bain de pied.

On peut aussi en faire des compresses ou poser quelques gouttes sur la peau.

En interne, on prend une cuillère à café de l’hydrolat dans une boisson ou une cuillère à soupe dans un litre d’eau à boire dans la journée.

En général, l’odeur et la saveur sont agréables, ce qui rend leur utilisation sympathique.

Par contre, une fois ouvert, tous les hydrolats ne se conservent pas bien (comme le bleuet, très fragile). Il est conseillé de les placer au frais et de les utiliser rapidement.

rose

Quelques exemples

Hydrolat de carotte

Obtenu avec les graines, cet hydrolat soutient le travail du foie, le stimule et aide la digestion. Il agit aussi sur les problèmes de peau comme l’eczéma, le psoriasis, les cicatrices, les tâches…

Hydrolat de verveine citronnée

Obtenu avec les feuilles, il a une action calmante sur les états de stress et l’anxiété. En même temps, il a une action tonique et aide à se sortir des idées noires et de la déprime.

Il améliore aussi la digestion, stimule le foie, la vésicule, les reins et les intestins, diminue le syndrome prémenstruel et calme les problèmes de peau.

Hydrolat de basilic

Le basilic a 2 grands types d’action : d’une part sur le système digestif en limitant les ballonnements, les douleurs de l’intestin et de l’estomac, et d’autre part sur le système nerveux en apaisant les angoisses.

Hydrolat de cassis

anti-inflammatoire et diurétique, il aide à l’élimination de l’acide urique et soulage les rhumatismes et les douleurs articulaires. Il aide également le système digestif et diminue les douleurs de jambes lourdes.

Un livre à lire pour pouvoir se débrouiller : Guide des eaux florales et hydrolats – Patricia Dalmas – Editions Médicis

currant-957698_1920