Le niveau de conscience

Quand on s’intéresse à la spiritualité ou à l’énergétique, il y a toujours un moment où on entend parler de niveau de conscience.

C’est un concept qui peut paraître assez flou, on voit à peu près de quoi on parle mais on ne pourrait pas vraiment l’expliquer…

Je vous partage ici ma « définition » de cette notion en vous emmenant en voyage car j’aime les images.

Niveau de conscience = mise en relief

Imaginez que nous allions marcher en montagne. Je vous emmène avec moi.

Pour le moment, nous sommes dans la vallée. C’est bruyant, il y a des voitures dans tous les sens, du monde à pied aussi, beaucoup d’agitation et de la pollution. Mais vous ne vous rendez pas forcément compte de tout ça puisque vous êtes au milieu et peut-être que c’est votre quotidien.

Nous commençons l’ascension. Nous marchons tranquillement un pas après l’autre. Nous suivons un chemin qui grimpe vers les sommets.

Au bout d’un moment, nous nous arrêtons et nous regardons le paysage. La vallée nous semble déjà petite et nous commençons à nous demander pourquoi tous ces gens courent dans tous les sens et où vont ces voitures ?  En levant les yeux, nous découvrons de nouveaux sommets, tout est si différent !

Puis nous repartons pour aller un peu plus haut et vous le devinez, quand nous nous arrêterons à nouveau, la vallée nous semblera une fourmilière dont on ne comprend pas vraiment le sens et nous découvrirons un nouveau paysage, d’autres vallées, des lacs peut-être, que nous ne pouvions pas deviner depuis notre point de départ.

Voilà les niveaux de conscience !

Quand vous êtes en bas dans la vallée, c’est un peu comme si vous étiez dans les niveaux les plus bas. Ce sont les plus répandus et du coup le monde tourne en pensant que c’est comme ça que ça marche et pas autrement !

A travers cette balade, je voulais vous montrer que le niveau de conscience, c’est en fait une manière de voir le monde différemment. Chaque niveau de conscience a un mode de pensée, une manière de fonctionner bien à lui.

Il n’y a pas de compétition, le niveau le plus haut n’est pas le meilleur, toutes les fréquences ont leur place et leur fonction. Je parle de fréquence parce qu’on peut mesurer les niveaux de conscience en hertz. On peut aussi les mesurer à partir de notre champ vital (rayonnement autour de notre corps) : plus il est grand et plus votre niveau de conscience est élevé.

Chaque personne peut changer de niveau de conscience en travaillant sur elle par exemple, mais ces changements peuvent être soudain, après une lecture, une conférence, tous ces moments où nous avons l’impression que tout à coup, nous avons compris quelque chose d’important.

Il peut être difficile de se comprendre entre niveaux de conscience différents puisque, comme je vous l’ai dit, on voit le monde différemment et nos points de vue peuvent être radicalement différents sur la politique, l’économie, les faits divers, la météo…

Quand on est en haut, on a accès à tellement de choses que les autres ne soupçonnent pas ! C’est magnifique et en même temps, on peut se sentir seul si on ne peut pas partager. On peut aussi avoir l’impression que les personnes avec les fréquences basses nous fatiguent car leurs préoccupations sont plus de l’ordre de la plainte, de la critique, du jugement.

Pour donner un exemple concret, dans les niveaux les plus bas, on trouve normal de faire un travail qui ne nous plaît pas, pour lequel on n’a pas envie de se lever et on pense que de toute façon, « on n’a pas le choix ».

Dans les niveaux suivants, petit à petit, on se pose des questions et on se détache de ce que disent les autres pour faire des choix justement.

Les niveaux au-dessus, choisissent de faire ce qu’ils aiment même si ce n’est pas reconnu, même si ça ne rapporte rien. Ce sont souvent des gens qui inventent leur travail et qui ont du mal à s’adapter à la société telle qu’elle est. Leur vision du monde en est tellement éloignée !

Donc pour conclure, si vous avez du mal à vous entendre avec votre voisin ou votre collègue ou si vous avez l’impression qu’il vous fatigue, Ce n’est pas parce qu’il est ceci ou cela, c’est probablement parce que vous n’êtes pas sur la même longueur d’ondes…Il est tellement plus doux de s’entourer de personnes qui vibrent de la même manière.

2 réponses sur “Le niveau de conscience”

  1. Merci pour cette vidéo et l’article, c’est une bonne métaphore la montagne, très compréhensible et éclairante!

Les commentaires sont fermés.