Les antioxydants, l’atout santé !

Vous en avez forcément entendu parler de ces fameux antioxydants mais au milieu de toutes ces informations que nous recevons, il est facile de se sentir perdu.

Je vous propose un petit tour d’horizon pour pouvoir enfin comprendre leurs bienfaits et savoir comment en bénéficier. Suivez le guide !

Les antioxydants, c’est quoi ?

A chaque respiration, notre organisme crée des radicaux libres, des molécules issues de l’oxydation. D’autres substances chimiques, les antioxydants, protègent nos cellules des effets des radicaux libres.

Les principaux antioxydants se trouvent dans les végétaux avec la famille des polyphénols mais on en trouve aussi dans les céréales complètes et les fruits de mer. Le zinc, la vitamine A et la vitamine C, le sélénium et les caroténoïdes sont des antioxydants.

Normalement l’équilibre entre les deux substances fait en sorte que tout va pour le mieux pour notre corps mais il arrive qu’un déséquilibre apparaisse et que les radicaux libres deviennent plus nombreux.

Ce déséquilibre peut avoir plusieurs causes et a tendance à augmenter avec l’âge. Parmi les causes connues, on peut citer le stress, très répandu dans notre société, l’exposition prolongée au soleil, la pollution, l’activité physique intense mais aussi le tabagisme et la consommation d’alcool.

Que se passe t’il en cas de déséquilibre ?

On parle alors de stress oxydatif ou stress oxydant. Les parois des cellules sont endommagées entraînant un vieillissement prématuré des tissus, un risque accru de maladies cardio-vasculaires et le développement de certains types de cancer. Les yeux peuvent être touchés aussi avec la cataracte et la DMLA (dégénérescence maculaire liée à l’age) quant à la peau, elle se ride plus vite et présente des tâches.

Un lien a également été établi entre le stress oxydatif et les maladies dégénératives comme la maladie de Parkinson ou Alzheimer. Certains évoquent des centaines de maladies qui seraient liées à ce déséquilibre !

L’inflammation, qui est mise en cause dans beaucoup de maladies dont nous souffrons aujourd’hui mais aussi dans la prise de poids et les douleurs articulaires, est un bon indicateur du rapport entre radicaux libres et antioxydants.

L’idée que ce stress soit responsable du processus de dégradation des cellules date d’une recherche faite dans les années 50.

Vous avez sans doute déjà vu un morceau de pomme jaunir et se ratatiner très rapidement au contact de l’air, c’est une bonne image pour comprendre les effets de l’oxydation sur notre organisme.

Qu’est-ce qu’on peut faire ?

Les études, dont SUVIMAX qui a suivi plus de 13000 personnes sur 8 ans, ont montré que pour lutter contre les effets des radicaux libres et donc l’oxydation, la consommation journalière d’antioxydants limitent le vieillissement accéléré des tissus et le risque de développer certaines pathologies.

Il est donc important de modifier son alimentation pour apporter tous ces nutriments en quantité suffisante tout en sachant qu’il n’existe pas d’indication d’apport minimum journalier.

Au menu, des fruits rouges qui ont le pouvoir antioxydant le plus important. On profite alors des cassis, fraises, framboises, myrtilles et mûres toute l’année car, bonne nouvelle, la congélation n’altère pas leur bienfaits. Côté fruits, on n’oublie pas le raisin.

On ajoute des légumes feuilles comme la salade, l’artichaut, le brocoli, le chou, les bettes mais aussi les betteraves, le chou rouge, le potiron, les poivrons jaunes et enfin les légumineuses et les noix.

Le tout arrosé d’une bonne huile végétale.

Une assiette de toutes les couleurs !

La couleur d’un aliment donne un bon indice sur sa teneur en antioxydant.

Manger des aliments de toutes les couleurs frais et bio est un atout beauté et santé pour préserver ses cellules et garder la forme pour longtemps ainsi qu’une belle peau.

Sans compter que ce sont aussi des aliments minceur parce qu’ils sont peu caloriques mais aussi parce qu’ils permettent de diminuer l’inflammation.

Attention, cependant à ne pas garder ces végétaux trop longtemps car il a été démontré qu’au bout de 3 ou 4 jours seulement, les capacités antioxydantes diminuent considérablement.

La nutrition apporte de bien meilleur résultat que l’apport de compléments alimentaires. Les recettes riches en fruits et légumes gorgés de vitamines, de bio flavonoïdes, de caroténoïdes ne manquent pas.

Et ce n’est pas très compliqué, il faut manger un peu de tout en favorisant les végétaux sur la table.

La cuisson ne doit pas être trop longue ni à une température trop haute car les antioxydants ne survivent ni à l’un ni à l’autre. L’idéal reste la cuisson à l’étouffée ou à la vapeur douce.

Ça vaut la peine de passer du temps en cuisine pour protéger son organisme et son système cardio-vasculaire notamment plutôt que d’utiliser des produits tout faits qui eux, augmentent l’oxydation.

Vous procéderez en plus à un véritable nettoyage de votre corps, une cure de jouvence, pour un corps en pleine forme !