Pourquoi je parle de l’énergétique aux hypersensibles

Dans mes accompagnements pour les hypersensibles, nous passons toujours du temps à découvrir l’énergétique.

Il est assez légitime de se demander à quoi ça sert alors que les besoins des hypersensibles sont plutôt de calmer le mental et d’apaiser les émotions.

La découverte de l’énergétique,  pourtant, m’a vite paru indispensable !!

Installer la paix

Il est normal de ressentir des hauts et des bas au niveau de notre humeur mais parfois, le moral peine à remonter et nous sentons que nous sommes en proie au stress, à l’angoisse et à l’anxiété. On peut se sentir complètement impuissant quand certaines émotions nous submergent et pourtant il existe des moyens simples de retrouver son souffle et de s’apaiser. Je vous en partage 2 ici qui font appel au corps.

élixirs pour hypersensibles

Quand on est hypersensible, on se retrouve bien souvent complètement démuni face à un débordement d’émotions, de pensées ou de ressentis. Dans ces moments, on ne sait plus quoi faire, c’est la raison pour laquelle, j’ai écrit un petit livret « rester debout au milieu de la tempête » mais vous pouvez aussi vous aider des élixirs de fleurs pour enfin vous poser et être serein.

En voici quelques-uns à essayer !

Protection énergétique

Pendant longtemps, j’ai été une véritable éponge. J’absorbais les émotions des autres, leurs douleurs physiques, leurs souffrances psychiques.

J’ai mis du temps à m’en apercevoir. Je ne m’étais pas rendue compte que je portais et vivais des choses qui ne m’appartenaient pas.

Parce que l’hypersensible, en lien intime avec son environnement, peut tomber malade, tout comme un ami, un voisin ou une personne de sa famille. Il peut déprimer et pleurer parce qu’un proche est déprimé même s’il ne le sait pas officiellement ! Il pense juste qu’il est malade ou déprimé, lui, c’est tout.

Jusqu’au jour où il arrive à faire le lien avec les autres, avec ce qui leur arrive et se dit « c’est bizarre, j’ai ressenti (ou vécu) la même chose en même temps ! »

Accompagner les enfants hypersensibles, une évidence

Quand j’étais enfant puis ado, personne ne s’est jamais préoccupé de mon hypersensibilité. j’ai du gérer et m’adapter seule face aux stimuli incessants, aux émotions qui débordent, aux ressentis dont on ne sait pas quoi faire.

je me suis sentie tellement différente et anormale…que c’est tout naturellement qu’aujourd’hui, je reçois les enfants hypersensibles en consultation.

En arrivant au cabinet, ni eux ni leurs parents ne savent qu’ils sont hypersensibles, c’est souvent un soulagement quand ils entendent ces mots, les explications, les conseils.

Car tout comme moi, ces enfants se demandent s’ils ne sont pas fous. Les voilà alors rassurés de découvrir leur mode de fonctionnement, qui n’a rien d’une anomalie !